Notre impact

Environnemental, social et Ă©conomique.

#1 – Impact environnemental 🌍

litres d'eau évités
kgs de CO2 évités

COMMENT AVONS-NOUS VALIDÉ LA PERTINENCE ENVIRONNEMENTALE DE NOTRE SOLUTION ?

Les premiers investissements de Newcy ont Ă©tĂ© de rĂ©aliser une Analyse de Cycle de Vie Comparative (ACV) en 2016 afin de valider la pertinence Ă©cologique de notre solution.

Pour ce faire, nous avons fait appel Ă  :

  • O2M Conseil, un cabinet indĂ©pendant spĂ©cialisĂ© dans la rĂ©alisation d’ACV
  • L’Ademe qui a co-financĂ© l’étude Ă  70%
  • Laure Nitschelm, enseignante-chercheure en ACV, qui a rĂ©alisĂ© une revue critique afin de challenger l’ACV

MÉTHODOLOGIE :

Cette Ă©tude est rĂ©alisĂ©e selon les principes et les cadres dĂ©finis par les normes ISO 14040 et ISO 14044 prĂ©sentant les exigences relatives Ă  la rĂ©alisation d’une Analyse de Cycle de Vie de produits. L’organisation internationale de normalisation (ISO) dĂ©finit l’Analyse du Cycle de Vie, comme suit : « Compilation et Ă©valuation des entrants et sortants, ainsi que des impacts potentiels environnementaux d’un systĂšme de produits au cours de son cycle de vie (ISO 14040) ».

Parmi les outils proposĂ©s par la gestion du cycle de vie, l’ACV constitue une des mĂ©thodes les plus complĂštes et performantes. C’est le seul outil qui permette d’évaluer les consĂ©quences environnementales d’un produit ou d’une activitĂ© (un systĂšme de produits) sur l’ensemble de son cycle de vie. En effet, l’analyse prend en compte : l’extraction et la transformation des matiĂšres premiĂšres, la fabrication, l’emballage et la distribution, l’utilisation et la fin de vie du produit. 

L’ACV COMPREND 4 PHASES PRINCIPALES :

  • DÉFINIR les OBJECTIFS et le CHAMP DE L’ÉTUDE
  • EFFECTUER L’INVENTAIRE de TOUS LES ENTRANTS et SORTANTS PRODUITS (ISO 14041)
  • MODÉLISER et ÉVALUER les IMPACTS POTENTIELS LIÉS Ă  ces ENTRANTS et SORTANTS (ISO 14042)
  • INTERPRÉTER les RÉSULTATS de l’ÉVALUATION des IMPACTS (ISO 14043)

L’objectif de notre ACV est de comparer les impacts environnementaux des solutions suivantes :

Les donnĂ©es primaires pour rĂ©aliser cette ACV ont Ă©tĂ© collectĂ©es directement auprĂšs d’entreprises/industriels spĂ©cialisĂ©s dans un des scĂ©narios prĂ©cĂ©dents. Certaines informations manquantes ou incomplĂštes (recyclage du carton ou prĂ©-lavage des plastiques) ont Ă©tĂ© complĂ©tĂ©es par des donnĂ©es secondaires, c’est-Ă -dire issues de bases de donnĂ©es d’inventaire ou d’une revue de littĂ©rature (notamment la base de donnĂ©es europĂ©enne Ecoinvent 3.1 – Allocation Recycled Content). Le logiciel SimaPro 8.0, dĂ©veloppĂ© par PRĂ© Consultants (www.pre.nl), a Ă©tĂ© utilisĂ© pour rĂ©aliser la modĂ©lisation des systĂšmes et rĂ©aliser le calcul de l’inventaire.

RĂ©sultats :

Focus 1 - Émissions carbones :

Dans le contexte posĂ©, les scĂ©narios qui intĂšgrent des contenants rĂ©utilisables prĂ©sentent un intĂ©rĂȘt rĂ©el sur cet indicateur. En effet le scĂ©nario du mug gĂ©nĂšre 6,6 fois moins d’impact que le scĂ©nario du gobelet jetable, quand celui du gobelet rĂ©utilisable prĂ©sente une rĂ©duction de 8,5 points.

Le recyclage des gobelets permet Ă©galement d’observer des gains importants en termes de CO2 Ă©quivalent, de l’ordre de 2,7 et 2,8 points (aprĂšs dĂ©duction du recyclage). Le scĂ©nario 3 prĂ©sente Ă©galement un lĂ©ger intĂ©rĂȘt face au scĂ©nario 2, grĂące Ă  l’optimisation des volumes de collecte et malgrĂ© une solution de collecte plus complexe que celle du scĂ©nario 2.

N.B: Lorsqu’une Ă©tape du cycle de vie gĂ©nĂšre un impact « nĂ©gatif » (cas de la fin de vie), c’est-Ă -dire bĂ©nĂ©fique d’un point de vue environnemental, un pointeur noir indiquera le score rĂ©el du scĂ©nario en question, Ă  savoir le rĂ©sultat obtenu en retranchant l’étape de fin de vie Ă  l’étape de production des gobelets.

Focus 2 - Consommation d'eau

La spĂ©cificitĂ© des scĂ©narios 4 et 5 laisse Ă  penser qu’ils sont moins performants en termes de consommation d’eau. NĂ©anmoins l’analyse, dans notre contexte, dĂ©montre que ces deux scĂ©narios consomment moins d’eaux. En effet la production des gobelets jetables (procĂ©dĂ© de thermoformage) nĂ©cessite une quantitĂ© d’eau importante. Il apparait ainsi pertinent d’utiliser des solutions rĂ©utilisables en lavant les contenants plutĂŽt que de produire de nouveaux gobelets. Cela permet de diviser l’empreinte eau par 2, dans le cas du scĂ©nario 4, et mĂȘme par 3,6 pour le scĂ©nario 5.

Nos forces :

Check

Durée de vie de notre gobelet : 12 ans

Check

Recyclage des gobelets et collecteurs en fin de vie

Check

Production des gobelets en France (Bretagne)

Check

Logique de circuits courts pour le lavage et la collecte

Check

Utilisation de produits éco-certifiés pour le lavage

Check

Éco-conception du service en amĂ©lioration continue pour aller toujours plus loin

Nos gobelets sont en polypropylĂšne (PP), sans phtalate ni bisphĂ©nol A. Nous avons choisi ce matĂ©riau car il est trĂšs rĂ©sistant (durĂ©e de vie de nos gobelets : 12 ans) et se recycle trĂšs bien en fin de vie.Nous testons rĂ©guliĂšrement d’autres matĂ©riaux susceptibles d’avoir un meilleur impact environnemental nĂ©anmoins les tests en matiĂšre de resistance Ă  la chaleur et au lavage ne sont pas satisfaisants Ă  ce jour. Si vous avez des matĂ©riaux Ă  nous suggĂ©rer, vous pouvez nous contacter Ă  ecodistrib@newcy.fr

Nos gobelets sont tous produits en bretagne.

Nos gobelets sont collectĂ©s et lavĂ©s uniquement par des entreprises d’insertion et/ou adaptĂ©es locale, dans chaque rĂ©gion d’implantation. Ces entreprises sont spĂ©cialisĂ©es dans la collecte de dĂ©chets en entreprise, ce qui nous permet de mutualiser les flux.

Afin de rester dans une logique de circuit court et impact environnemental plus pertinent que les alternatives, nos stations de lavage se situent dans un rayon maximal de 200km de nos clients. Dans la pratique, nos clients se trouvent dans un rayon maximal de 70km.

Uniquement des produits éco-certifiés.

Notre plasturgiste les recycle pour rĂ©aliser d’autres piĂšces.

#2 – Impact social 🌍

Externe :

Uniquement avec des entreprises adaptĂ©es/d’insertion pour le lavage et la collecte de nos gobelets afin de crĂ©er des emplois locaux dans chaque rĂ©gion d’implantation. Certains de nos clients permettent Ă  eux seuls de crĂ©er 2 ETP (Equivalent Temps Plein) chaque annĂ©e. Mis bout Ă  bout, nous espĂ©rons pouvoir crĂ©er des dizaines d’emplois indirects dans les prochaines annĂ©es.

Tous nos partenaires et clients signent une charte Ă©thique certifiant qu’ils ne sont pas impliquĂ©s dans des secteurs d’activitĂ©s contraire aux valeurs humanitaires, ne soutiennent pas des partis politiques non dĂ©mocratiques, travaillent dans le respect des droits de l’Homme, s’engagent Ă  ne pas porter atteinte de maniĂšre intentionnelle et rĂ©pĂ©titive Ă  l’environnement, sont transparents financiĂšrement et ne rĂ©alisent pas de blanchiment d’argent, ne soutiennent pas des activitĂ©s illicites et n’ont pas de pratiques commerciales prĂ©datrices.

Oui, pour preuve nos utilisateurs rĂ©utilisent en moyenne 2 fois leur gobelet par jour. D’autre part, 67% des utilisateurs dĂ©clarent que notre service les sensibilise aux bons gestes (selon une Ă©tude sur 250 personnes).

Interne :

9 Ă  date (7 en Bretagne et 2 en Ile-de-France)

Prise en charge de 100% des mutuelles de nos salariĂ©s Prise en charge de 100% des frais de transport en commun de nos salariĂ©s Respect et adhĂ©sion de toute l’équipe Ă  une charte Ă©thique TĂ©lĂ©travail Management horizontal Transparence et implication de tous les collaborateurs dans la dĂ©finition de la stratĂ©gie Une journĂ©e par mois “DreamTeam” pour discuter de la stratĂ©gie et passer un moment de convivialitĂ© (rĂ©alisation d’un repas 0 dĂ©chet, sortie Ă  la plage
)

#3 – Impact Ă©conomique 🌍

Utiliser nos ressources financiĂšres uniquement pour rĂ©investir dans le dĂ©veloppement de notre entreprise afin d’accomplir notre mission, la rĂ©duction des dĂ©chets, et garantir le bien ĂȘtre de nos salariĂ©s. Sur le modĂšle du « social business », notre ambition n’est pas de gagner de l’argent mais de rĂ©soudre un problĂšme de sociĂ©tĂ©.

ModĂšle Ă©conomique dĂ©mocratisĂ© entre autres par Muhammad Yunus, un social business est une entreprise dont le but n’est pas de maximiser ses profits mais d’apporter une solution aux problĂ©matiques de la sociĂ©tĂ© : santĂ©, environnement, solidarité  Les profits gĂ©nĂ©rĂ©s sont utilisĂ©s pour produire une valeur ajoutĂ©e sociĂ©tale. Pas de perte, ni de dividende, l’entreprise doit ĂȘtre suffisamment rentable pour ĂȘtre durable et indĂ©pendante.

Chez Newcy, nous avons dĂ©cidĂ© de mettre notre envie et compĂ©tences entrepreneuriales au service de la rĂ©solution d’un problĂšme de sociĂ©tĂ©. En alliant performance Ă©conomique, prĂ©servation de l’environnement et responsabilitĂ© sociale, nous voulons participer Ă  la dĂ©mocratisation de nouveaux modĂšles Ă©conomiques autour de l’économie circulaire, oĂč l’objectif est de crĂ©er de la valeur durablement pour la sociĂ©tĂ©.

Arrow-up