Vivre durable – Se challenger 5/6

Se challenger

SE CHANGER SOI, C'EST CHANGER LES AUTRES

Parce qu’aujourd’hui, nous sommes pleinement conscients que le fonctionnement actuel de nos sociétés ne permet pas de pérenniser la planète pour les générations futures. Les ressources explosent, flambent, et menacent l’équilibre de notre écosystème : il est temps de faire quelque chose pour ne plus prendre part à ce déséquilibre dangereux. 

0
Habitants sur Terre

Que vaut mon empreinte sur Terre face à la multitude d’êtres humains qui la composent ? Mes actes ont-ils une réelle valeur ? Est-ce vraiment utile si je suis seul(e) à m’y mettre ?

Notre réponse : bien sûr que OUI. Chaque action compte. On peut d’abord commencer à son niveau, à l’échelle de son appartement, de son environnement de travail ou de sa ville, et poser les premiers gestes décisifs. Poursuivez la lecture de cet article, on vous accompagne à poser un regard neuf sur votre éco-système et à trouver de nouvelles alternatives !

5. SE CHALLENGER

LE CHIFFRE : 66,99 millions, c’est le nombre d’habitants vivant en France métropolitaine et en DROM.

Depuis plusieurs mois, une conscience collective écologique émerge de plus en plus chez les Français, nourrie et médiatisée à travers de nombreux événements : Fridays For Future (Vendredi Verts) avec école buissonnière des étudiants tous les vendredi pour la préservation de l’environnement, pitch de Greta Thunberg  à la COP24, Grand Défi pour le climat “On Est Prêt” soutenu par des personnalités publiques … Les Français se mobilisent, agissent, et veulent participer au changement écologique. Pour vous accompagner avec votre transition green, de nombreux défis et challenges voient le jour, accomplis et relayés par de plus en plus de personnes. De l’action quotidienne à l’action ponctuelle, de 3 minutes à 3 heures, d’un geste individuel à un geste à faire entre amis ou en famille … (Re)découvrez avec nous les challenges à accomplir, et n’hésitez pas à les faire entre amis et à les diffuser auprès de votre entourage pour motiver le plus de personnes possible ! 

 

  • Lundi Vert
lundi vert

Saviez-vous que pour produire 1 kilo de boeuf celui-ci nécessitait 15 000 litres d’eau ? Et que ce même kilo de boeuf équivaudrait à 25 kilos de CO2 ? C’est ici qu’intervient l’appel à un lundi vert, lancé par le mouvement éponyme : pour produire 1 calorie de protéine, celle-ci nécessite 4 à 11 calories végétales ! Refuser de manger de la viande chaque lundi au profit de plus de féculents et de légumes, c’est militer pour l’environnement en diminuant les émissions de gaz à effet de serre, la déforestation et l’utilisation excessive d’eau nécessaires à la production de viande, mais aussi de militer pour la santé (risque de maladies cardio-vasculaires) et pour les animaux (refus de certains traitements industriels honteux). On dit stop au poulet frites, et, le temps d’un lundi, on accueille volontiers les lasagnes de légumes, salade de pommes de terre et plateaux de crudités… ! 

Source : Appel pour un Lundi vert.

  • 1 Déchet par jour
1 déchet par jour

Le  constat est malheureusement sans appel : mettez un pied dehors, vous vous retrouverez assez vite en tête à tête avec un déchet en train de se promener en pleine nature ! Une manière simple de remédier à ça ? Ramassez un déchet (ou plusieurs, personne ne vous en voudra !), prenez vous en photo avec, puis mettez-le dans la poubelle adaptée et publiez votre photo avec le #1dechetparjour ! Cette simple action ne vous demande que peu de temps ; observez le trajet que vous faites pour vous rendre au travail ou pour faire vos achats, il n’y a plus qu’à se baisser et à déposer à la bonne place. 

Source : 1 Déchet par Jour

  • TrashTag challenge

Pour les plus ambitieux qui ont du temps devant eux et de l’énergie à revendre, le TrashTag Challenge donner satisfaction à tous ceux qui voudront nettoyer “gros”. Crée par l’activiste algérien Younes en 2018, le challenge a pour but de trouver un endroit où l’homme a laissé son empreinte au travers de ses déchets. Il suffit alors de se munir de sacs poubelles et de nettoyer entièrement l’endroit ! Une photo avant / après permet de se rendre compte de l’ampleur du travail effectué, et d’avoir satisfaction de la tache accomplie. 

Source : Le Parisien

  • Fill the bottle challenge
Amel Tahla, fill the bottle challenge

Un déchet qui se crée continuellement et met plus de 500 ans avant de se décomposer ? Ici nous nous attaquons aux mégots de cigarette, consommées en quelques minutes puis laissées par terre par certains consommateurs …Le constat d’Amel Tahla, la jeune lycéenne à l’origine du mouvement, est sans appel : c’est un geste simple, rapide à faire, facilement réalisable par le plus grand nombre. En prenant une bouteille plastique vide (parfois même trouvée dans la rue), il n’y a plus qu’à se munir de gants et à récolter les mégots à l’abandon. De nombreuses photos postées ont motivé les internautes à joindre le mouvement à leur tour et à dépolluer les trottoirs.

Source : Le Parisien

  • On est prêt

Initialement lancé le 15 novembre pour une période d’un mois, le défi On est Prêt reste au goût du jour. Initié par un collectif de 62 Youtubeurs pour s’engager en faveur de la planète et challenger les millions d’internautes qui les suivent, le défi propose 1 nouveau challenge tous les jours, et ce pendant 30 jours. Entre alimentation, consommation et déplacement, de nombreuses vidéos vous permettent de reconsidérer votre quotidien et d’adopter de nouveaux gestes plus respectueux de la Terre. Disponibles sur le site, les courtes vidéos d’une trentaine de seconde vous invite à mettre en place de petits et grands gestes : limiter le gaspillage alimentaire en cuisinant un bon plat à partir de restes, baisser son chauffage en privilégiant un pull, changer pour une banque impliquée dans les énergies renouvelables… et bien sûr, de pérenniser vos nouvelles actions !

Source : On est Prêt

Avez-vous déjà participé à un des challenges présentés? Dites-nous tout en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *