Vivre durable – Consommer 3/6

Consommer durablement, faire durer

SE CHANGER SOI, C'EST CHANGER LES AUTRES

Parce qu’aujourd’hui, nous sommes pleinement conscients que le fonctionnement actuel de nos sociétés ne permet pas de pérenniser la planète pour les générations futures. Les ressources explosent, flambent, et menacent l’équilibre de notre écosystème : il est temps de faire quelque chose pour ne plus prendre part à ce déséquilibre dangereux. 

0
Habitants sur Terre

Que vaut mon empreinte sur Terre face à la multitude d’êtres humains qui la composent ? Mes actes ont-ils une réelle valeur ? Est-ce vraiment utile si je suis seul(e) à m’y mettre ?

Notre réponse : bien sûr que OUI. Chaque action compte. On peut d’abord commencer à son niveau, à l’échelle de son appartement, de son environnement de travail ou de sa ville, et poser les premiers gestes décisifs. Poursuivez la lecture de cet article, on vous accompagne à poser un regard neuf sur votre éco-système et à trouver de nouvelles alternatives !

3. FAIRE DURER

LE CHIFFRE : 21,3 kilos, c’est le nombre de déchets électroniques produits chaque année en France par chaque français.

Habitude assez répandue depuis la multiplication et la diversification des produits, il est devenu extrêmement facile d’acheter… et de jeter pour en racheter un autre lorsqu’un souci apparaît. Les prix de vente assez bas permettent parfois de racheter un appareil sans le considérer comme une charge financière. Ce qui n’est pas précisé toutefois, c’est le désastre environnemental qu’incarnent ces appareils : un smartphone est composé de 70 métaux différents, l’ordinateur aurait une empreinte carbone de 1 015kg, la fabrication d’un téléviseur serait aussi polluante qu’un aller-retour Paris-Nice … Que faire pour éviter la surproduction ?

 

       1. La réparation plutôt que l’achat

Une solution plus écologique est tout simplement la réparation. Qu’elle soit effectuée par le SAV, par des experts du domaine, par un(e) ami(e) touche-à-tout bricoleur, ou grâce à un tuto Youtube visualisé sur votre ordinateur, faire réparer permet de lutter contre la production d’un nouvel appareil polluant de sa conception à la mise en service. Plus économique et plus écologique, la réparation vous permet de participer à l’économie locale, à la protection de l’environnement et à la réduction des déchets.

Exemple : Pour trouver un réparateur au plus proche de chez vous, c’est par ici !

 

    2. Le partage

Une tondeuse à gazon, c’est très utile pour pouvoir se débarrasser de toute l’herbe du jardin qui pousse un peu trop vite, mais avez-vous vraiment besoin d’en acheter une ? Idem pour votre tailleuse de haie, en avez-vous une utilité constante ? Et pourquoi ne pas mutualiser l’utilisation avec un(e) voisin(e) ou un(e) ami(e) en faisant un achat à plusieurs, ou en partageant un outil déjà acheté ? Plus besoin de posséder chacun un appareil passant le plus clair de son temps au repos et encombrant votr egarage ! Bon pour la planète, utilise pour le voisinage !

 

  3. L’upcycling

Rien ne se perd, tout se transforme ! Vous êtes en possession d’un objet endommagé mais qui pourrait potentiellement être encore utile ? Réfléchissez à tous les aspects pratiques dudit objet, et demandez-vous si cette nappe qui ne vous plaît plus et légèrement usée ne pourrait pas être transformée en d’utiles pochons ou sacs pour vos courses en vrac ? De cette manière, vous n’avez pas besoin de vous débarrasser de votre objet de départ, mais vous faites du surcyclage en lui offrant une seconde vie qui vous sera pratique.

 

    4. Le don

En faisant du tri, vous vous rendez-compte que vous n’utilisez vraiment plus un appareil en particulier et que vous ne voyez pas du tout quoi en faire. Plutôt que de le jeter en déchèterie ou de le laisser traîner, vous pourriez en faire don. Demandez autour de vous si quelqu’un n’a pas le projet d’acheter un bien similaire au vôtre ? Si ce n’est pas le cas, offrez-le aux associations qui seront à même de le redistribuer auprès de déficitaires ou de personnes dans le besoin : vous faites un heureux, et vous réduisez les déchets jetés. Si votre appareil est endommagé, donnez-le à une entreprise ou un particulier susceptible d’être intéressé par les différents matériaux qui le composent.

Exemple : Si vous ne savez pas où proposer votre objet en état de marche, vous pouvez toujours vérifier l’existence d’un centre Emmaüs près de chez vous.

 

* Source : Consoglobe

Et vous, quelles sont vos solutions pour faire durer vos objets ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *