Bisphénol A: où est-il encore présent ?

“Les archives sont souvent impitoyables. Pour qui se plonge dans celles des revues scientifiques, l’affaire du bisphénol A (BPA) a tous les traits d’un scandale sanitaire mondial, potentiellement l’un des plus graves de la décennie écoulée.”

Le monde – Les dessous d’un scandale sanitaire

Après la polémique autour des biberons et des atteintes à la santé des enfants, une question ne cesse de se poser : les matières plastiques destinées à entrer en contact avec des denrées alimentaires sont-elles néfastes pour notre santé ?

Creusons le sujet.

Quelle molécule a créé cette polémique et pourquoi?

Il s’agit du bisphénol A (BPA) : c’est un composé organique issu de la réaction entre deux équivalents de phénol et un équivalent d’acétone.

Le bisphénol A est un perturbateur endocrinien, il a la capacité de migrer de ses contenants vers l’aliment ou la boisson qui est à son contact, pouvant ainsi être ingéré par l’organisme humain. Le BPA est un oestrogéno-mimétique, c’est-à-dire qu’il a la capacité de se fixer aux récepteurs alpha et béta des oestrogènes.

Quels sont les effets?

De nombreuses études ont été menées afin de déterminer les dangers sur l’Homme du BPA dont plusieurs sont controversées. Cependant il est classé comme perturbateur endocrinien (Les perturbateurs endocriniens (PE) sont des substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle étrangères à l’organisme.Ils peuvent interférer avec le fonctionnement du système endocrinien et induire des effets néfastes sur l’organisme d’un individu ou sur ses descendants ( OMS , 2002).).

Voici certains effet qu’a révélé un test nord américain sur des personnes ayant un fort taux de BPA dans le sang :

  • Déformations génitales chez les nouveau-nés garçons
  • Apparition précoce de la puberté chez les jeunes filles
  • Problèmes comportementaux comme le déficit d’attention, l’hyperactivité et la dépression
  • Baisse de la qualité du sperme de l’homme
  • Trouble des systèmes hépatiques et reproducteurs
  • Obésité
  • Diabète de type 2
  • Augmentation du nombre de cancers du sein et de la prostate.

Plus d’informations ici

A ce jour, aucun effet cancérogène du BPA n’a été démontré chez l’Homme. Les résultats des études récentes préconisent la prévention des expositions des populations les plus sensibles: nourrissons, jeunes enfants, femmes enceintes et allaitantes.

Où est-il présent?

Il est principalement utilisé comme monomère de résines époxyde, nous retrouvons ce matériaux par exemple à l’intérieur de certaines boîtes de conserve et des canettes.

Il est également présent dans le polycarbonate, nous pouvons citer les biberons ou divers contenants utilisant ce matériau.

Comme révélateur de la coloration à l’impression thermique, il était présent sous forme libre dans un grand nombre de tickets de caisse, de reçus de carte de crédit (papier thermique).

On en trouve aussi dans les billets de banque.

 Est-il toujours présent?

Le 23 juin 2010, le gouvernement français a interdit la présence de bisphénol A dans la fabrication des biberons.

1er janvier 2015 : interdiction dans tous les contenants alimentaires ainsi que les dispositifs médicaux.

Pour plus d’information sur la loi bisphénol A

Ces interdictions n’empêchent cependant pas les fabricants de remplacer le bisphénol A notamment par le bisphénol B ou le bisphénol S, tous deux aussi nocifs sinon plus,,,.

Ex : Du bisphénol A retrouvé dans des canettes et boîtes de conserves

2 janvier 2020 : à la demande de la France, le bisphénol A sera interdit sur le papier thermique en europe

Qu’est ce qui peut nous certifier que le produit ne contient pas de bisphénol A?

Les pictogrammes sur les plastiques, il est en effet conseillé d’utiliser les plastiques 2(HDPE), 4(LDPE), 5(PP).

Les produits issus de l’industrie française : ils sont en effet soumis à la réglementation et sont régulièrement contrôlés.

 Et les gobelets Newcy dans tout ça??

Newcy a toujours mis un point d’honneur à développer son service en suivant des valeurs environnementales strictes : respect de l’environnement, eco-conception des produits, circuits courts, emplois locaux. C’est pourquoi nous avons porté toute notre attention lors de la conception des gobelets autour du choix du matériau. Outre le côté environnemental, l’un des critères les plus important lors de notre choix fut bien évidemment le respect sanitaire du plastique.

Ainsi ,nous avons choisi d’utiliser le PP (pictogramme 5), matériau ne comprenant pas de bisphénol A. Il est également dépourvu de phtalates et de tous les substituts de bisphénol (B ou S). De plus, nous fabriquons en France et plus particulièrement en Bretagne, nous sommes ainsi soumis à la réglementation française en vigueur.

Quelle conclusion ?

Ce composé chimique après des années de présence et des conséquences potentielles sur l’Homme s’éloigne petit à petit de nos usages et notamment dans le domaine du contact alimentaire. Les gouvernements interdisent donc son utilisation principalement pour éviter tout contact avec les bébés et femmes enceintes. Cependant, des études mettent en garde contre les substituts Bisphénol S ou F, le meilleur moyen d’éviter toute présence de bisphénol est donc d’utiliser des matériaux sans aucune présence de bisphénol comme le PP.

Cet article vous a été proposé par Jérémy 

Rejoignez la communauté #WeNewcyCleFollow on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *